Saison

Saison 2016-2017

© Jean-Louis Fernandez

© Jean-Louis Fernandez

Collaboratrice artistique Claire ingrid Cottanceau
Avec Emmanuelle Béart - ELLE Thomas Gonzalez - L’AUTRE Laurent Sauvage/Victor de Oliveira (en alternance) - L’UN
Scénographie Emmanuel Clolus
Lumière Stéphanie Daniel
Son Michel Zurcher
Vidéo Stéphane Pougnand
Le décor et les costumes sont réalisés par les ateliers du TNS
Production Théâtre National de Strasbourg
Coproduction Théâtre National de Bretagne – Rennes, Théâtre du Gymnase | Bernardines, Marseille
Avec le soutien de l’Odéon - Théâtre de l’Europe et du Théâtre de Gennevilliers – Centre dramatique national de création contemporaine, pour les résidences de création.
Avec l’autorisation de Swashbuckler Films.
L'Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté
Création le 31 janvier 2017 au Théâtre National de Strasbourg

Théâtre | Tout public

Erich von Stroheim

de Christophe Pellet
mise en scène Stanislas Nordey

Entretien avec Stanislas Nordey

L’acteur et metteur en scène Erich von Stroheim inspire ce spectacle ?

Il ne s’agit pas d’une pièce sur Erich von Stroheim. Il s’agit d’un trio amoureux, deux hommes et une femme. L’un des hommes admire Erich von Stroheim et s’inspire de lui. L’acteur a vécu toute sa vie dans une forme d’imposture en s’inventant une biographie. Cela touche à la question de la représentation dans la société, comment nous nous mettons en scène. La femme, « successful woman » qui a de l’argent, peut-être chef d’entreprise, mène deux relations amoureuses en parallèle. Et il se trouve que ces deux hommes sont en couple. Pellet dessine un triangle amoureux qui n’en finit pas. Emmanuelle Béart a eu un coup de foudre pour Erich von Stroheim.

Au coeur de la pièce donc les rapports amoureux…

À la lecture du texte, j’ai pensé au film Shame de Steve McQueen avec Michael Fassbender, qui incarne un type sex addict dans la solitude d’un certain monde moderne. Cette pièce ausculte trois possibilités de couples, ce peut être un fragment d’un discours amoureux d’aujourd’hui. Cru mais jamais vulgaire. Qu’est-ce que la relation entre deux êtres dans nos sociétés débordées par les occupations, le travail ? Quand apparaît le couple ? Quels sont les ressorts de l’attachement à l’autre ?

Comment Christophe Pellet en rend-il compte ?

Son écriture est très pointilliste, impressionniste, avance par petites touches, dans une sorte de chronique qui se déploie tout au long de la pièce pour prendre de l’ampleur. Il tisse les couples homosexuels, le couple hétérosexuel, tous les possibles. Pellet met vraiment à égalité les trois couples et les examine sans aucune complaisance en démontant avec finesse les mécanismes du désir et du plaisir, de la domination et du pouvoir.

du 14 au 25 mars 2017

Informations générales

TNB / Salle Serreau, durée 1h35

  • mardi 14 mars 2017 à 20:00
  • mercredi 15 mars 2017 à 20:00
  • jeudi 16 mars 2017 à 20:00
  • vendredi 17 mars 2017 à 20:00
  • samedi 18 mars 2017 à 20:00
  • mardi 21 mars 2017 à 20:00
  • mercredi 22 mars 2017 à 20:00
  • jeudi 23 mars 2017 à 20:00
  • vendredi 24 mars 2017 à 20:00
  • samedi 25 mars 2017 à 20:00

Impossible d'acheter ce spectacle en ligne, nous vous prions de nous en excuser.
Vous pouvez toutefois contacter notre service de renseignements / réservations au 02 99 31 12 31